L’alimentation est la base

et

la clé de votre bonne santé.

 

Vous qui suivez régulièrement des séances d’ ostéopathie, pour des besoins curatifs ou en prévention, sachez que vous pouvez également prolonger les effets de cette pratique thérapeutique en adoptant une alimentation saine et équilibrée.

Il y a quelques temps de cela, j’ai eu l’opportunité de rencontrer le Dr Pascal Trotta dans son cabinet de San Sebastian (Guipuzcoa – Espagne).
J’ai lu son livre qu’il m’a permis de traduire à ma façon.
En voici quelques lignes qui ne sont que le reflet de ma vision sur ce sujet d’importance.
L’alimentation Vivante, la 1ère médecine
Docteur Pascal TROTTA
——-
OBJECTIF : entretenir et protéger la muqueuse intestinale et le foie pour garder la santé
« Pour atteindre la vérité, il faut une fois dans sa vie se défaire de toutes les opinions que l’on a reçues, pour reconstruire de nouveau, et dès les fondements, tous les systèmes de nos connaissances.
A ce stade, il n’est nul dogme ni théorie qui ne tiennent, et chaque pas effectué dans la
progression de la connaissance ne permet que de mieux mesurer l’étendue de ce que l’on ignore.» Descartes
« Que ton alimentation soit ton médicament. » Hippocrate de Cos
« Natura medicatrix » Hippocrate de Cos
« les natures (réflexes naturels) sont les médecins des maladies (épidémies VI). » Hippocrate de Cos
« On ne peut pas être le maître de sa santé, si l’on confie le soin de son estomac à la cuisine de restaurant ou si l’on est incapable de veiller chez soi à l’exécution logique des plats cuisinés. Or, on ne commande bien ou on ne peut se tirer d’embarras, quand un serviteur vient à manquer, que si l’on a déjà mis soi-même la main à la pâte. » Dr Paul Carton
« Ce dont nous avons réellement besoin, ce sont des graisses hautement insaturées. Au moment où deux doubles liaisons insaturées sont présentes ensemble dans une chaîne d’acide gras, les effets sont multipliés et dans les graisses hautement insaturées, que l’on appelle acide linoléique,
il y a un champ d’électrons généré, une véritable charge électrique qui peut rapidement être déchargée dans le corps, donc causant une recharge de la substance vivante – spécialement du cerveau et des nerfs. Pour stabiliser ces graisses, les liaisons insaturées (qui demandent de l’oxygène si activement) sont détruites par des méthodes de traitement industriel. Mais ce sont précisément ces acides gras hautement insaturés qui jouent un rôle décisif dans le fonctionnement respiratoire du corps. Sans ces acides gras, les enzymes dans la respiration ne peuvent pas fonctionner et nous nous asphyxions. » Dr Johanna Budwig
« l’homme, cet inconnu -> on a fait croire au public que le pain blanc est supérieur au brun… La farine a été blutée et privée de ses principes les plus utiles… Les consommateurs mangent sans s’en douter un produit inférieur. Et dans tout les pays, où le pain est la partie principale de l’alimentation, les populations dégénèrent… » Alexis Carrel
« L’alimentation est la première médecine, la deuxième étant la médecine allopathique ou homéopathique, la troisième la chirurgie. La nutrithérapie prévient et soigne toutes les maladies des différents spécialités, cardiologie, neurologie, rhumatologie, dermatologie, pneumologie, pédiatrie, gastro-entérologie, mais aussi une discipline longitudinale car mieux que « Tintin », elle soigne de moins de 7 à plus de 77 ans.» Dr Jean Seignalet
« Le microbe n’est rien, le terrain est tout. » Tissot et Bechamp (institut Pasteur)
« Les français sont des veaux. » disait le Général de Gaulle en parlant du lait.
« A boire, à boire ! » Rabelais – Gargantua
« Il est nécessaire de connaître la qualité des eaux. » Hippocrate
« Nous buvons 9% de nos maladies. » Pasteur
« A quoi sert l’eau ? A faire nager les poissons, naviguer les bateaux, tenir droit les plantes, laver, constituer le sang, boire et éliminer… Certes. Mais elle a une fonction secrète, cachée dans nos cellule : leur permettre de communiquer en amplifiant les milliards de signaux émis par les molécules, signaux dont la nature était jusqu’ici inconnue. Nous les avons enregistrés sur ordinateur et transmis par internet : ce sont donc des fréquences hertziennes, dans la bande sonore (spectre fréquences entre 20 Hz et 20 000 Hz, la même gamme que pour l’oreille humaine ou la musique). De l’eau soumise à ces fréquences simule les effets des molécules. » Jacques Benveniste
« Il est préférable de manger de l’eau (fruits et légumes) que de la boire. » Masaru Emoto
« l’homme est un primate adapté à la côte » Michel Odent
« bonus vinum laetificat cor hominis -> le bon vin rend heureux le coeur de l’homme. »
« Ignorer les rythmes en biologie et en particulier en médecine peut-être comparé au fait de ne pas se laver les mains avant une opération chirurgicale : le patient en paye le prix » Franz Halberg
« La santé se mérite, se gagne et se défend jour après jour par des méthodes prévues par la Nature et non par la médecine » Hippocrate
« Qui dort dîne »
« 80% des maladies actuelles sont créées par l’homme » Professeur Dominique Belpomme
« Si après 50 ans, si tu te lèves le matin et que tu n’as pas mal quelque part … c’est que tu es … mort ! » Sacha Guitry
« J’ai le double de son âge, il est donc normal qu’elle soit ma moitié ». Sacha Guitry
« Pas d’ados, mal au dos ».
Nos habitudes alimentaires ont profondément changé durant ces 20 dernières années.
Nous consommons peu de fruits et légumes frais, l’activité professionnelle et les obligations autres ne laissent plus trop de temps pour la cuisine familiale.
Notre alimentation est majoritairement basée sur des aliments industriels riches en sucres, graisses saturées, additifs de toutes natures, et surtout pauvres en vitamines et minéraux.
Cette alimentation déséquilibrée génère chez l’adulte une fatigue chronique par manque d’énergie, associé à des surcharges pondérales dès le plus jeune âge.
Chez nos enfants, les excès en sucres et les additifs sont souvent à l’origine d’une hyperactivité difficile à contrôler
Il faut corriger le déséquilibre de la flore par l’adjonction de probiotiques qui vont petit à petit permettre de réduire l’hyperperméabilité de la muqueuse intestinale.
Pour une bonne santé :
– boire au lever, boire avant de se coucher
– faire un petit déjeuner gras ou protéine (et non uniquement sucré) = petit déjeuner de Reine, moment où il faut fournir l’énergie, pour que tous les besoins du métabolisme de la journée soient assurés
– mangez dense à midi (viande/poisson, légumes, légumineuses (3 fois par semaine)) = déjeuner de Princesse
– le gouter, sucré
– diner léger = diner de Pauvre
Consommer par jour :
– 2 à 4 fruits de saison, pas un jour sans fruit
– 2 à 4 légumes de saison, de différentes couleurs, crus comme cuits
– céréales complètes
– légumineuses (lentilles, haricots, pois chiches)
– huiles de première pression à froid, colza, lin (1 cuillère à soupe d’huile de colza crue, ó cuillère à soupe d’huile de lin crue) à mélanger à de l’huile d’olive
– graines de lin entières, 3 cuillères à soupe (salades, légumes, soupes, pains)
– graines de lin moulues : 1 cuillère à soupe
– 5 noix
– 400 gr de salade de pourpier, roquette, mâche
– poissons gras, 3 fois par semaine
– sardines
Drainage : au changement de saison, essentiellement au début du printemps (drainer les toxines accumuler durant l’hiver) et l’automne (désacidifier le corps des excès de fruits et céréales consommés durant l’été et pour préparer le corps aux rigueurs de l’hiver) -> radis noir, pissenlit, artichaut
-> éliminer les toxines et la rétention d’eau
Silice : Dans les cartilages => bouillon de poule avec les restes d’un poulet rôti (peau, os, cartilages / céréales complètes (enveloppe des grains) / eaux carbonatées (Salvetat, Arvie, Chateldon, Montdore, Chatelguyon / la peau des fruits et légumes / ail / oignon / plantes -> prêle, orti, bambou, le millet brun, la renouée des oiseaux, le pissenlit artérite,
=> Rhumatismes, arthrose, tendinites, sciatiques, hernies discales, perte de souplesse, ostéoporose, suite d’infarctus, varices, hémorroïdes, perte de vitalité, asthénie physique, asthénie psychique, maladies de la peau (rides, pertes d’élasticité, vergetures, cellulite, psoriasis, acné, Dupuytren, perte de cheveux, ongles fragiles-cassants fissures cutanées, cicatrices …
Graines germées : lentilles, alfalfa-luzerne, radis, fenugrec, blé, riz, pois chiche
Une alimentation, pauvre en poissons, viandes blanches, fruits et légumes frais et céréales complètes, axées sur les féculents, pain blanc, sodas, alcool, gâteaux, friandises, produits laitiers, entrainera des carences importantes.
Bien entendu, on peut consommer raisonnablement pour le plaisir un saucisson bien sec, un bon fromage fermiers, une bonne viande de mouton ou une volaille non élevée en batterie, du gibier.
Favoriser la diversification, revenir à une alimentation saine par étapes, sans brusqueries, avec la notion de plaisir de l’instant autant de la préparation, du repas, de la digestion.
Faire de l’exercice physique
-s’aérer au 30 minutes en plein air par jour
-bouger : en augmentant notre tension musculaire, nous baissons notre tension nerveuse.
Pour aller plus loin dans ces réflexions, je cite Thich Nhat Hanh :
« Quand nous mangeons, nous sommes généralement dans nos pensées. Mais nous pouvons apprécier beaucoup plus la nourriture si nous pratiquons l’absence de pensées pendant le repas, nous pouvons simplement être conscients de la nourriture. Trop souvent, nous mangeons sans être conscient que nous mangeons. Notre esprit n’est pas là. Quand notre esprit n’est pas présent, nous regardons mais nous ne voyons pas, nous écoutons mais nous n’entendons pas, nous mangeons mais nous ne goutons pas la saveur de la nourriture. Nous sommes dans un état d’oubli, d’absence de pleine conscience. Pour être vraiment présents, nous devons arrêter de penser. Tel est le secret de la réussite. »
Tel est le secret d’un bon repas !

Cabinet Ostéopathie
Parc d’activités Lana
2 rue Bazter
Bidart (64210)

Dominique Laricq – ostéopathe D .O. – 07 88 33 52 30
Pour plus d’informations, www.laricq-osteopathe.fr